Tag Archives: interview

Vidéo: Global Bioenergies a développé des carburants renouvelables à partir de végétaux

18 Mai

bfmtvLa chaine de télévision « BFM TV », vient de diffusé ce jour, le 18.05.2015, une interview de Marc Delcourt, Pdg de Global Bioenergies.

« Marc Delcourt, président-directeur général de Global Bioenergies a présenté leur première production d’isobutène à partir de déchets végétaux. Ce mélange gazeux est une des principales briques élémentaires de la pétrochimie et est fortement utilisé pour produire des carburants. – Good Morning Business, du 18 mai, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business. »

Pour regarder le reportage, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Vidéo: Global Bioenergies a développé des carburants renouvelables à partir de végétaux

Vidéo: Ile de la Réunion – La bagasse rapportera moins cette année aux planteurs de canne à sucre

26 Nov

Réunion - la 1èreLa chaine de télévision « la 1ère », vient de publier ce jour, le 26.11.2014, un reportage sur la recette de la bagasse pendant cette campagne sucrière à l’ile de la Réunion.

« Personne ne peut dire aujourd’hui quel sera le montant de la recette bagasse, mais tous les acteurs de la filière canne savent que ce montant sera moindre.

La recette bagasse a été mise en place en 2009 avec la Loi d’orientation pour le développement économique de l’outre-mer.
Cette loi reconnaissait la bagasse, ce qui reste de la canne une fois pressée par les moulins de la sucrerie, comme un véritable produit valorisé par la production d’électricité, contribuant à l’indépendance énergétique de La Réunion.

Pendant la campagne sucrière, la bagasse sert de combustible aux centrales thermiques. Elle est remplacée par le charbon importé d’Afrique du Sud pendant l’intersaison.

Pour calculer le montant de cette recette bagasse, la formule adoptée prend notamment en compte le cours du charbon en Afrique du Sud.  Hors le prix du charbon est à la baisse depuis plusieurs mois.
Le manque à gagner serait de 3 à 4 millions pour les planteurs et les usiniers.

Reportage de Jean-Régis Ramsamy, Thierry Chenayer et Christine Ducos.

Interviews de Florent Thibaut (directeur agricole TEREOS), Olivier Fontaine (président des jeunes agriculteurs) et Jean-Bernard Maratchia (1er vice-président de la Chambre d’Agriculture)

Pour regarder le reportage, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Vidéo: Ile de la Réunion – La bagasse rapportera moins cette année aux planteurs de canne à sucre

Vidéo: Ile de la Réunion – 870 000 tonnes de cannes attendues pour la campagne sucrière

1 Juil

logo_linfo_ombreLe site d’informations www.linfo.re, vient de publier ce jour, le 01.07.2014, un reportage sur les travaux avant le début de la campagne sucrière dans l’usine de Bois Rouge.

« A deux jours du début de la campagne sucrière, les usiniers et les planteurs sont aux derniers réglages. Le site de Bois Rouge projette la réception de 870 000 tonnes de cannes.

La campagne sucrière démarre le 3 juillet dans les bassins de Bois Rouge et de Beaufonds. Une campagne 2014 qui commence avec deux semaines d’avance. 95 000 tonnes de sucre seront produits à l’usine de Bois Rouge. 870 000 tonnes de cannes seront réceptionnées et broyées.

Avant le coup d’envoi de la campagne, et la réception des cannes jeudi, les mécaniciens préparent l’usine de l’Est. Ils sont quelque 70 ouvriers mobilisés pour les travaux d’entretien d’équipements comme les presses et les grappins. Rien n’est laissé au hasard.

Pannes, problèmes électroniques, les opérations d’inter-campagne visent à assurer un meilleur fonctionnement des machines. « Nous espérons une bonne campagne. Nous avons annoncé que les essais que nous avions effectués le 26 juin étaient tout à fait concluants« , indiquent les responsables agricoles. Avant d’ajouter : »Il restait quelques travaux à terminer mais les principaux points bloquants sont derrière nous. »

Pour regarder le reportage, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Vidéo: Ile de la Réunion – 870 000 tonnes de cannes attendues pour la campagne sucrière

Vidéo: Ile de la Réunion – La campagne sucrière lancée le 3 juillet dans l’Est et le Nord

27 Juin

logo_linfo_ombreLe site d’informations http://www.linfo.re, vient de publier ce jour, le 27.06.2014, une interview de M. Thiery, directeur usine de Bois Rouge.

« Le coup d’envoi de la campagne sucrière 2014 sera donné le 3 juillet prochain dans l’Est et le Nord de l’île. 1 400 planteurs sont concernés. Le premier jour de récupération des cannes dans les usines sera réservé à la trentaine de planteurs avec des cannes brûlées.

La campagne sucrière démarre le jeudi 3 juillet à l’usine de Bois Rouge. La date de démarrage a été décidée ce vendredi par les Commissions Mixtes d’usine (CMU) de Bois-Rouge et de Beaufonds.

Les cannes vont être récupérées sur l’ensemble des centres de réception du Nord et de l’Est. En raison du nombre important de planteurs victimes d’incendies dans leurs champs, la journée du 3 juillet leur sera exclusivement réservée.

Ils sont une trentaine à être concernés. « Les planteurs ont une très grande attente, un démarrage le plus précoce possible parce qu’il y a beaucoup de cannes brûlées, beaucoup d’incendies dans notre secteur« , indique Marc Thiery.

Le responsable agricole de la sucrerie de Bois Rouge estime que « l’organisation devrait permettre de liquider ce stock pour commencer le lendemain une campagne avec des belles cannes fraîches« .

Au total, ce sont plus de 1 400 planteurs qui démarrent leur campagne. Marc Thiery est également revenu sur les précédentes campagnes qui affichaient un « démarrage plus tardif« , vers la mi-juillet.

Depuis l’année dernière, « un compte à rebours s’est mis en place« , explique le responsable agricole. Il ajoute : « On avait programmé depuis un an d’être en capacité de faire un essai de broyage le 25 juin. On a fait notre essai le 26. Avec les résultats et les travaux qui nous restent à faire, on sera prêt quinze jours plus tôt que les années passées« .

La question de la suppression des quotas sucriers a également été évoquée. « L’objectif de la filière, c’est de faire la meilleure campagne possible. Pour ça, il faut qu’on démarre tôt et que le tonnage de cannes soit au rendez-vous« , estime Marc Thierry.

Pour regarder le reportage, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Vidéo: Ile de la Réunion – La campagne sucrière lancée le 3 juillet dans l’Est et le Nord

Vidéo: Ile de la Réunion – Interview de F. Thibault, directeur agricole chez Tereos

9 Déc

logo_linfo_ombreLe site d’informations http://www.linfo.re, vient de publier ce jour, le 09.12.2013, une interview de F. Thibault, directeur agricole chez Tereos.

« A la veille de la fin de la campagne sucrière dans l’Est et le Nord, F.Thibault, directeur agricole chez Tereos a concédé que le bilan serait en baisse, conséquence des cyclones Felleng et Dumile et de la sécheresse. 

Florent Thibault, directeur agricole chez Tereos était l’invité du 6 à 8 d’Antenne Réunion Radio, ce lundi. À la veille de la fin de la campagne sucrière dans l’Est et le Nord, il s’est penché sur un bilan qui devrait être en baisse, cette année.

« Pour l’usine de Bois Rouge, on s’attend à 860 000 tonnes de cannes comparé à 944 000 tonnes l’année dernière« , déplore Florent Thibault. « C’est principalement dû à la sécheresse. » »Je pense qu’on a sous-estimé l’impact des deux cyclones lorsqu’ils sont passés« , déclare-t-il. « Ils n’ont pas fait beaucoup de dégâts apparents sauf que derrière, il y a eu une grande période de sécheresse« , explique le directeur agricole chez Tereos.

« Un cyclone plus absence de pluie dans les semaines qui suivent font toujours des désastres, c’est ce qu’on avait connu avec Gamède« , rappelle Florent Thibault. « C’était à l’époque, 1,575 millions de tonnes, la plus mauvaise campagne des 50 dernières années« , ajoute-t-il.

« Cette année, nous allons finir à un peu plus de 1,7 million, c’est mauvais mais c’est moins pire que ce que nous avons connu pendant Gamède« , nuance-t-il.

Pour regarder le reportage, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Vidéo: Ile de la Réunion – Interview de F. Thibault, directeur agricole chez Tereos

Vidéo: Bilan 2012 de la production de betteraves à la Sucrerie Bourdon

17 Déc

Jean-Michel AUNE

Le site auvergne-agricole.com vient de diffuser ce jour, le 17.12.2012, une interview de Jean-Michel AUNE, directeur de l’établissement de Bourdon.

Après l’année 2011 qui fût une année record en matière de production de betteraves, la tendance 2012 semble s’être atténuée mais reste très correcte. Jean-Michel AUNE, directeur de l’établissement Bourdon, du groupe Cristal Union, dresse un bilan pour cette année 2012.

Pour regarder l’interview de Jean-Michel AUNE, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Bilan 2012 de la production de betteraves à la sucrerie de Bourdon

Vidéo: Ile de la Réunion – Interview de Jean-Yves Minatchy, président de la Chambre d’Agriculture

9 Juil

La chaine de TV linfo.re vient de diffuser ce jour, le 08.07.2012, une interview de  Jean-Yves Minatchy, président de la Chambre d’Agriculture à l’ile de la Réunion.

Le président de la Chambre d’Agriculture Jean-Yves Minatchy était l’invité du Journal Télévisé de 12h30 où il a abordé plusieurs thématiques : incendies dans les champs de cannes, richesse planchée, prévisions pour la campagne 2012. 

A la veille de l’ouverture de la campagne sucrière, Jean-Yves Minatchy, président de la Chambre d’Agriculture, affirme que tous les planteurs sont prêts pour la coupe.

Sur le plateau du Journal Télévisé d’Antenne Réunion, il a déclaré que les pertes enregistrées lors des incendies qui ont touché les champs de cannes ces dernières semaines ont été « considérables« . Certains planteurs accusent des pertes allant jusqu’à 30% de leur production, ajoute le président de la Chambre d’Agriculture. Une situation que déplore Jean-Yves Minatchy. Pour lui l’origine criminelle de ces incendies ne fait aucun doute et il demande aux autorité de tout mettre en oeuvre pour trouver les coupables de ces sinistres.
Pour cette présente campagne sucrière, Jean-Yves Minatchy attend une récolte de 1,16 million de tonne de cannes cette année sur l’usine de Bois-Rouge. Sur la plateforme du Gol, il attend autour de 950 000 tonnes pour la campagne 2012. Ce qui représente un gain de productivité en comparaison à l’année 2011.Jean-Yves Minatchy est également revenu sur la polémique autour des coupeuses mécaniques de cannes. Les planteurs qui ont investi dans cette machine sont aujourd’hui pénalisés par les usiniers qui leur coupe 20% de leurs livraisons de cannes à cause des feuilles qui se retrouvent dans les cannes livrées. Il demandent donc qu’une richesse planchée de la canne soit fixée dès cette année.

Vidéo: Ile de la Réunion – Interview de Philippe Labro, président du directoire de Tereos OI

9 Juil

La chaine de TV linfo.re vient de diffuser ce jour, le 09.07.2012, une interview de Philippe Labro, président du directoire de Tereos OI, à l’ile de la Réunion.

Philippe Labro, président du directoire de Tereos OI, présente les dispositifs mis en place pour la campagne sucrière 2012. 

Coupeuses mécaniques, tracteurs, et les planteurs ont envahi les champs de cannes pour le lancement de la campagne sucrière 2012. Une campagne ébranlée par de nombreuses polémiques sur les coupeuses mécaniques, les plateformes de livraison ou encore les incendies dans les champs.Philippe Labro, président du directoire de Tereos Océan Indien était l’invité du Journal Télévisé d’Antenne Réunion ce midi. Il a jugé « regrettable » ces incendies à répétition dans les plantations de canne qui sont des « actes criminels qui doivent être punis« .

Il explique que les industriels ont pris des dispositions dès la semaine dernière pour traiter les cannes brûlées et ce avant l’ouverture officielle de la coupe « de façon à aider les planteurs« .

En ce début de campagne, il estime que toutes les conditions sont réunies pour qu’elle soit fructueuse. « Globalement, les conditions météo ont été relativement correctes, donc on s’attend à une campagne de l’ordre de la campagne de l’année dernière. Depuis trois ans on a des augmentations de tonnage de cannes relativement significatif, ça va continuer. Je crois que les nouvelles variétés de cannes qui sont plantées petit à petit y concourt pour une bonne partie« . L’objectif pour cette campagne 2012 est d’atteindre les 2 millions de tonnes.

Plusieurs dispositions sont prises dans ce sens : « se battre avec les planteurs pour que soit mises en place des politiques d’aménagement du territoire raisonné et pour conserver la terre agricole« , « récupérer les terres en friche » , « poursuivre l’irrigation« , « continuer à mettre en place de nouvelles variétés de cannes » et « continuer à investir dans la recherche et dans l’innovation« .

La production sucrière a un impact non négligeable sur l’environnement mais pour Philippe Labro la filière canne est très « vertueuse« . Il rappelle que « 12% de l’électricité qui est produit à La Réunion, provient de la bagasse« . Il ajoute que « le parc de canne absorbe chaque année la totalité du CO2 qui est émis par l’ensemble des véhicules à La Réunion« . Les vertus des plantations de cannes ne s’arrêtent pas là, « on a des filières qui ont été montées à La Réunion en lutte biologique, par exemple contre les vers blancs. On ne fait plus du chimique, que du biologique« .

Radio: Ile de la Réunion – La campagne sucrière va démarrer sous tension dans l’Ouest

8 Juil

La radio Festival vient de diffuser ce jour une interview de Jean-Yves Minatchy, président de la chambre d’agriculture et de la CGPER remonté contre les usiniers.

Depuis leur dernière visite à la plate forme il y a deux mois, rien n’a changé ou avancé. Selon les planteurs, les investissements qu’ils ont faits pour améliorer leur outil de travail ne sont pas respectés par les usiniers. Ils craignent les pannes techniques et les difficultés liés au chantier.

Plus de 130 agriculteurs sont concernés par la plate forme de Saint Leu. Pour le président de la chambre verte, la filière canne est la base de l’économie réunionnaise et les planteurs doivent être respectés. écoutez Jean-Yves Minatchy, président de la chambre d’agriculture et de la CGPER.

La campagne sucrière doit commencer le 23 juillet dans l’Ouest.

Pour écouter cette interview, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: La campagne sucrière va démarrer sous tension dans l’Ouest

Vidéo: Interview d’Yves Belegaud, directeur général de Tereos

29 Juin

La chaine de télévision Grandlille.tv vient de diffuser une interview d’Yves Belegaud, directeur général de Tereos:

Yves Belegaud, directeur général de Téréos France, groupe coopératif de transformation de la matière agricole, est l’invité des Rendez-Vous de l’Eco pour nous présenter les activités de son entreprise.

Pour regarder cette interview, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Interview d’Yves Belegaud, directeur général de Tereos