Tag Archives: Nangis

Revue de presse de l’industrie sucrière: SADA – S51

26 Déc

presse 2014Au sommaire de la revue de presse de l’industrie sucrière de cette semaine, du 19.12 au 25.12.2016:

1. Actualités des groupes sucriers et des sucreries:

Page 2 : Nangis : Malgré la météo, Lesaffre espère produire 80 000 t de sucre

Page 7 : Artenay : En fin de campagne betteravière, la sucrerie- distillerie d’Artenay prépare son avenir

Page 9 : Escaudoeuvres : Avant même la fin de campagne 2016, Tereos prépare déjà la suivante

2. Actualités des betteraviers:

Page 12 : Bientôt du sucre de betterave breton et bio ?

Page 14 : La betterave bio et le projet Breizh Sukr de Bernard Cano : une mini-sucrerie pour 2019 ?

3. Actualités de la campagne sucrière dans les DOM/TOM:

Page 17 : Ile de la Réunion : L’usine du Gol se prépare pour la prochaine campagne sucrière

4. Actualités de l’industrie sucrière à l’étranger:

Page 19 : Maroc – Comment Tereos, n°1 français du sucre, s’est invité au capital de Cosumar

Page 21 : Gabon – La production sucrière de 2015 en légère baisse

Revue de presse de l’industrie sucrière: SADA – S41

12 Oct

presse 2014Au sommaire de la revue de presse de l’industrie sucrière de cette semaine, du 05.10 au 11.10.2015:

1. Actualités de la betterave à sucre:

Page 2 : Le négociant Wilmar sonne la reprise des cours mondiaux du sucre

Page 3 : Les planteurs de betteraves entendent construire des accords « justes » avec les industriels

2. Actualités des groupes sucriers :

Page 6 : Tereos dégradé par Moody’s, les investisseurs sanctionnent

3. Actualités des sucreries et de la campagne sucrière:

Page 7 : Arcis – Une campagne betteravière avec des rendements moins élevés

Page 8 : Origny-Sainte-Benoîte : le grand rush de la betterave

Page 10 : Escaudœuvres: des milliers de km économisés grâce à une nouvelle porte de camions

Page 12 : Nangis et Souppes : la récolte de milliers de tonnes de betteraves a débuté

Page 13 : À Lillebonne, l’écologie industrielle est en marche

Page 16 : Eppeville : Gravement brûlé aux mains et au torse à la sucrerie

4. Actualités des anciennes sucreries:

Page 17 : Ancienne sucrerie d’Abbeville – Des villes au régime sans sucre

5. Actualités de l’industrie sucrière à l’étranger:

Page 19 : Algérie – Plusieurs projets annoncés dans l’agro-industrie avec la fin des dangereux monopoles

Page 21 : Maroc – Betteraves à sucre : Des performances favorables à Béni Mellal-Khénifra

Pour lire la revue de presse de l’industrie sucrière, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Revue de presse de l’industrie sucrière: SADA – S41

Rapport du ministère de l’Agriculture: Quelle ambition pour la filière betterave-sucre française dans la perspective de la fin des quotas européens ?

29 Sep

Ministère de l'AgricultureLe ministère de l’Agriculture vient de publier ce jour, le 29.09.2015, son rapport sur l’avenir de la filière betterave-sucre française.

La réforme mettant fin aux quotas sucriers en Europe marquera la fin d’un système qui encadrait le fonctionnement du marché depuis 1968. Elle va renforcer le jeu de la concurrence en Europe entre les industriels, tout en revenant sur les droits historiques des planteurs de betteraves qui bénéficiaient jusqu’à présent d’une forme d’assurance au travers d’un prix minimum garanti et d’un droit de livraison associés aux volumes du quota. Elle alignera ainsi en matière de concurrence et de fonctionnement du marché le secteur sucrier sur les autres secteurs agricoles de l’Union Européenne (UE).

En effet, la fin des quotas va notamment lever la double limitation imposée aux acteurs depuis 2006 avec d’une part un volume de quota plafonné à un niveau inférieur à la consommation alimentaire européenne (17Mt consommées en alimentaire au regard de la limite imposée de 13,5Mt de quota) et d’autre part une restriction des volumes exportables hors Union Européenne (1,35Mt autorisées au sein du hors-quota, contre plus de 5Mt exportés avant 2006).

Ainsi cette réforme majeure va conduire à réinterroger les pratiques et les stratégies de tous les acteurs de la chaîne de valeur (planteurs, fabricants de sucre, négociants et utilisateurs de sucre) car elle va avoir pour conséquence de :

1. Redonner de la liberté à la production et rouvrir le jeu de la répartition des parts de marché en Europe sur le segment alimentaire, y compris en augmentant la concurrence possible entre sucre de betterave et sucres de céréales,

2. Permettre à l’Europe de redevenir exportateur net avec un impact direct sur la mécanique de fixation du prix du sucre sur le marché intérieur qui sera désormais directement corrélé au cours mondial, mettant sous pression les marges tant des sucriers que des planteurs et rendant incontournable la diversification par l’innovation,

3. Supprimer la distinction administrative entre les marchés du quota (usage alimentaire en Europe) et du hors quota (usages non alimentaires et exportation hors UE), permettant aux industriels d’arbitrer pleinement entre l’ensemble des débouchés en termes de produits (sucre alimentaire, non alimentaire, alcool, sirop, mélasse…) comme de destinations géographiques (France, Europe ou pays tiers),

4. Donner aux industriels sucriers plus de liberté dans la définition de leur stratégie et donc en conséquence plus de responsabilités en propre vis-à-vis de leur amont agricole comme de leur aval.

Pour lire l’intégralité de ce rapport, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA. Rapport du ministère de l’Agriculture: Quelle ambition pour la filière betterave-sucre française dans la perspective de la fin des quotas européens ?

Rapport de PwC : Les sucriers français ne sont pas prêts à affronter la fin des quotas, selon PwC

26 Juin

pwc_bref_petitL’usine Nouvelle vient de publier ce jour, le 26.06.2015, un rapport du cabinet PwC sur les atouts des sucriers français face à l’arrêt des quotas en 2017.

Dans une étude sur les conséquences de la fin des quotas sucriers européens à horizon 2017, le cabinet PwC estime que les industriels français – Cristal Union et Tereos – n’ont pas tous les atouts en main pour faire face à cette échéance. La fin des quotas devrait entrainer une concurrence accrue dans le secteur et une chute des cours, alerte le cabinet.

Et de deux ! Après la fin des quotas européens sur la production de lait au 1er avril dernier, ce sera au tour bientôt tôt du secteur sucrier de voir sa production dérégulée en 2017. Cette nouvelle réglementation européenne pourrait engendrer une concurrence accrue entre les industriels du secteur, dans un contexte de baisse des cours européens s’alignant sur les prix mondiaux.

Dans une récente étude publiée le 25 juin, le cabinet PwC estime que les cours pourraient évoluer« rapidement et durablement » autour de 400 à 450 euros par tonne, après avoir atteint les 700 euros en 2013. Une baisse qui pourrait entraîner les difficultés de nombreux industriels mal préparés.

UNE TRANSFORMATION NÉCESSAIRE

« Les acteurs ne sont pas prêts à faire face aux défis qui les attendent : diversification géographique et de culture, rationalisation de l’outil industriel, consolidation du marché pour atteindre la taille critique »,estime le cabinet PwC dans son étude. Pour Yves Pelle, associé PwC et spécialiste des coopératives agricoles, « la filière de production européenne concentrée autour de quatre pays (Allemagne, France, Grande-Bretagne, Pays-Bas) va devoir se transformer pour préserver compétitivité et rentabilité, tandis que la filière raffinage est clairement et durablement menacée ».

PwC pointe particulièrement les difficultés de la filière française « à s’engager dans ces transformations en termes de performance agricole comme de compétitivité industrielle et commerciale ». Selon le cabinet, les enjeux majeurs semblent être la taille critique des acteurs et l’optimisation du parc industriel, « pas toujours utilisé à la hauteur de son potentiel, générant des durées de campagnes plus courtes que chez nos voisins » (voir l’encadré). Une montée en taille paraît donc envisageable pour renforcer les positions sur les marchés à l’export.

Communiqué de Cristal Union: CristalCo : L’impulsion d’une nouvelle énergie !

30 Sep

logo Cristal UnionCristal Union vient de publier ce jour, le 30.09.2014, un communiqué sur la nouvelle identité de sa filiale de commercialisation avec Lesaffre Frères: CristalCo.

« Fort de sa croissance sur les marchés Sucre, Alcool, Bioéthanol et du développement de ses 6 expertises métiers dans les secteurs agro-alimentaire, industriel et distribution, CristalCo (filiale de commercialisation du groupe Cristal Union et Lesaffre Frères) développe une nouvelle identité Corporate. »

Pour lire la suite de ce communiqué, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Communiqué de Cristal Union: CristalCo : L’impulsion d’une nouvelle énergie !

Revue de presse des sucreries: SADA – S12

26 Mar

Au sommaire de la revue de presse des sucreries de cette semaine, du 19 au 25.03.2012:

1. Actualités des sucreries à l’étranger: Investissement d’un milliards d’euros à l’ancienne sucrerie de Brugelette en Belgique et le gouvernement soudanais mise sur le sucre

Également, FranceAgriMer vient de publier sa note de conjoncture trimestrielle et son bulletin mensuel sur le sucre de Mars 2012 (www.sada.co, rubrique « marché du sucre »).

Pour terminer, lire le communiqué de Tereos du 23.03.2012 sur le lancement de son projet « IMPROVE » (www.sada.co, rubrique « communiqué officiel)

Pour lire l’intégralité de cette revue, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Revue de presse des sucreries, SADA – S12

Bulletin mensuel sucre n°494: Mars 2012

20 Mar

FranceAgriMer vient de publier son bulletin mensuel de conjoncture du sucre de Mars 2012.

« ISO (International Sugar Organization) a revu son estimation de production mondiale de sucre pour 2011/12 à 173 Mt pour une consommation mondiale de 167,83 Mt, en hausse de 2,3 %.

L’excédent mondial 2011/12 a donc été revu également en hausse à 5,17 Mt, contre 4,46 Mt précédemment (Reuters du 20 février 2012).

En France, Bilan provisoire 2010/11:
Pratiquement tous les postes du bilan du sucre du quota restent inchangés par rapport à notre précédent

bulletin. Les importations de sucre en l’état ont cependant été revues en recul de 3,45 Mt à 3,3 Mt sur la base des certificats délivrés en 2010/11 susceptibles d’être utilisés en 2011/12 (estimation de 230 000 tonnes au titre des contingents exceptionnels). Le total des ressources pour le sucre du quota est de 18,471 Mt pour des utilisations de 17,03 Mt. Le stock de fin de campagne ressort à 1,45 Mt. Le bilan du sucre hors quota est inchangé.

Bilan prévisionnel 2011/12:

La production 2011/12 est revue à nouveau en sensible hausse à 18,41 Mt, et compte tenu du travail à façon, elle se répartirait entre 13,3 Mt pour le sucre du quota et 5,225 Mt pour le sucre hors quota. Le stock initial de sucre du quota est donc maintenant estimé à 1,45 Mt. Les importations de sucre en l’état restent estimées à 3,25 Mt. Les échanges de sucre relatifs aux produits transformés ont été reconduits à leur niveau de la campagne précédente. Seule l’estimation des exportations de sucre du quota ont été réévalués en hausse à 90 000 tonnes.

Au final, pour le bilan du sucre du quota, le total des ressources prévisionnelles s’élève à 18,932 Mt pour un total des utilisations de 17,18 Mt. Le stock théorique de fin de campagne ressort à 1,752 Mt.

Pour le bilan du sucre hors quota, les ressources s’élèvent à 5,235 Mt face à des utilisations estimées à 4,45 Mt, le report serait de 785 000 tonnes.

Importations préférentielles de sucre

Le total des certificats demandés et attribués au titre des importations préférentielles pour 2011/12 s’élève, au 29 février 2012, à 858 812,8 tonnes pour le sucre PMA et ACP et, à fin février 2012, à 932 697 tonnes pour les contingents CXL (660 001 tonnes) et Balkans (272 696 tonnes). Les certificats demandés au titre du contingent d’importation de sucre industriel s’élèvent à 13 980 tonnes.

Stocks

La dernière situation des stocks de sucre fournie par la Commission reste arrêtée au 1/12/2011 : ils s’élevaient à 9,543 Mt, contre 8,676 Mt un an plus tôt pour le sucre du quota, et à 603 000 tonnes contre 164 000 tonnes un an plus tôt pour le sucre hors quota. »

Pour lire ce bulletin complet, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Bulletin mensuel de conjoncture du sucre n°494, Mars 2012

Revue de presse des sucreries: SADA – S11

19 Mar

Au sommaire de la revue de presse des sucreries de cette semaine, du 12 au 18 mars 2012:

1. Actualités de l’industrie sucrière: Deux morts dans un silo à la sucrerie de Bazancourt

2. Actualités du marché du sucre: Des records financiers sur 2010/2011 pour Cristal Union, et la fin de l’OPAS de Cristal Union sur le groupe sucrier Vermandoise

3. Agenda: Le congrès de la CIBE à Reims en juin

4. Débat: L’abus de sucre est-il aussi mauvais pour la santé que l’alcool ?

5. Actualités du marché du coke: Plaintes de l’UE à l’OMC, et de nombreuses fusions-acquisitions en 2012 sur les mines

6. Actualité du sucre à l’étranger: Records pour la Suisse, le retour de la betterave au Québec, et la construction d’une nouvelle sucrerie au Cameroun

Pour lire ce journal des sucreries, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Revue de presse des sucreries – SADA S11