Tag Archives: rfi

Radio: Un des plus gros exportateurs mondial du sucre est né

6 Oct

radioSur la radio rfi, le 06.10.2016, Altin Lazaj nous explique la création d’un géant dans l’industrie sucrière mondiale.

«Un nouveau colosse mondial dans le commerce du sucre est né. Il est le fruit d’un mariage entre le géant singapourien de négoce de matières premières agricoles Wilmar et le premier groupe sucrier mondial, le Brésilien Reizen.

C’est une alliance entre un producteur et un négociant qui s’est créée. La nouvelle entité, baptisée Raw, sera l’un des plus gros exportateurs du monde, avec 4,5 millions de tonnes de sucre traitées par an.

Ce mariage fait partie de la stratégie expansionniste de Wilmar, le géant mondial de l’agro-business, basé à Singapour et qui emploie 92 000 salariés dans le monde.
En créant cette coentreprise, les producteurs brésiliens du sucre, en difficulté à cause de la chute des cours des matières premières, cherchent à profiter du réseau commercial de Wilmar. Le groupe singapourien, présent dans  plus de 50 pays cherche de son côté à élargir encore plus son réseau de production, s’offrant ainsi une supériorité sur ses concurrents. Il a déjà créé l’an dernier une alliance avec Tereos, le groupe coopératif sucrier français, le troisième au monde.»

Reportage de Altin LAZAJ.

Pour écouter l’intégralité de ce podcast de rfi, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Radio: Un des plus gros exportateurs mondial du sucre est né

Radio: Brutale envolée des prix du charbon à coke

19 Sep

radioSur la radio rfi, le 19.09.2016, Claire Fages nous explique la brutale envolée des prix du charbon à coke.

«Pékin interdit de produire du charbon plus de 276 jours par an. C’était sans prévoir les inondations en Chine et les perturbations dans les pays exportateurs. Le prix du charbon métallurgique s’envole.

C’est l’outsider qu’on n’attendait pas, le mal aimé : le charbon à coke est pourtant le grand gagnant du complexe des matières premières cette année. Appelé aussi charbon métallurgique parce qu’il sert à fabriquer l’acier, le charbon à coke a vu son prix bondir de 163% depuis janvier. Il a doublé en un mois et demi. Un concours de circonstances unique.»

Reportage de Claire FAGES.

Pour écouter l’intégralité de ce podcast de rfi, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Radio: Brutale envolée des prix du charbon à coke

Radio: L’Europe va-t-elle manquer de sucre ?

16 Mar

radioSur la radio rfi, le 16.03.2016, Claire Fages nous explique la situation de la production et des stocks de sucre européen.

«L’Europe va-t-elle manquer de sucre ? C’est ce qu’affirment les confiseurs, les fabricants de biscuits et de sodas. Les stocks de sucre en Europe sont au plus bas depuis 2009, soulignent ces industriels. La Commission européenne doit agir au plus vite et permettre d’importer davantage de sucre des pays tiers en baissant les droits de douane. Faux répondent les producteurs de betterave sucrière. Il n’y a pas de risque de pénurie, c’est une rumeur que font courir les utilisateurs de sucre, s’indignent les betteraviers, pour que l’Europe importe et pour faire s’effondrer les prix, comme il y a 3-4 ans !»

Reportage de Claire FAGES.

Pour écouter ce podcast de rfi, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Radio: L’Europe va-t-elle manquer de sucre ?

Radio: Le négociant Wilmar sonne la reprise des cours mondiaux du sucre

5 Oct

radioSur la radio rfi, le 05.10.2015, Claire Fages nous explique la reprise des cours mondiaux du sucre par le négociant Wilmar.

«Wilmar, le négociant asiatique, achète de grandes quantités de sucre. Un marché qui sort de 5 ans de surplus.

Le négociant Wilmar sonne la reprise des cours mondiaux du sucre. Le groupe singapourien vient de prendre livraison d’un million et demi de tonnes de sucre brut à la bourse de New York. C’est la troisième fois que Wilmar procède à de gros achats d’édulcorant depuis le printemps. Un signe de renaissance du marché mondial du sucre, englué depuis cinq années consécutives dans des surplus de sucre de canne et de sucre de betterave. Au point de précipiter fin août dernier les cours mondiaux à leur plus bas niveau depuis sept ans. Les raffineries sucrières du monde entier sont au bord de la faillite, du Brésil à l’Inde où le gouvernement est obligé d’aider les transformateurs à payer les paysans.»

Reportage de Claire FAGES.

Pour écouter ce podcast de rfi, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Radio: Le négociant Wilmar sonne la reprise des cours mondiaux du sucre

Radio: En France, une start-up et un géant du sucre lancent le pétrole vert

22 Mai

radioSur la radio rfi, le 22.05.2015, Claire Fages nous explique l’association entre Global Bioenergie et Cristal Union.

«Produire du pétrole à partir de végétaux en quelques jours, c’est l’invention d’une start up française, qui a livré, hier, ses premiers litres d’essence au constructeur automobile Audi ! L’aventure intéresse un géant français du sucre, Cristal Union.

En France, une start-up et un géant du sucre lancent le pétrole vert. Cristal Union, le deuxième groupe sucrier français vient de s’associer à la start-up Global Bioenergie pour produire de l’essence… à partir de sucre. De la mélasse de betterave ou de canne, des amidons de blé ou de maïs font l’affaire. Ce n’est pas de l’éthanol qui sort du laboratoire, mais du véritable isobutène, un produit indispensable au raffinage et qui jusqu’à présent n’était obtenu qu’à partir du pétrole ou du gaz.»

Pour écouter ce podcast de rfi, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Radio: En France, une start-up et un géant du sucre lancent le pétrole vert

Radio: En Europe, la filière sucrière se prépare à l’après-quotas

25 Fév

radioSur la radio rfi, le 25.02.2015, Claire Fages nous explique la préparation de la filière sucrière pour l’après-quotas.

«Les producteurs de betterave sucrière anticipent avec crainte la disparition des quotas européens dans deux ans. Ils négocient déjà avec les raffineurs de sucre et comptent sur l’essor du bioéthanol en Europe.

La filière sucrière se prépare à l’après-quotas en Europe. Il reste encore deux campagnes, mais après les semis de 2016, ce sera terminé. Il n’y aura plus de quotas ni de prix minimum pour le sucre, duquel découlait jusqu’à présent le prix de la betterave sucrière, première ressource des raffineries de sucre en Europe et dont la France est le premier producteur.»

Pour écouter ce podcast de rfi, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Radio: En Europe, la filière sucrière se prépare à l’après-quotas

Radio: Déprime des prix du sucre en Europe, trois ans avant la fin des quotas

15 Sep

radioSur la radio rfi, le 15.09.2014, Claire Fages nous explique la déprime des prix du sucre de la filière sucrière 3 ans avant la fin des quotas.

«La récolte de betterave a commencé en Europe, et elle devrait être record. Le marché européen est en plein bouleversement, trois ans avant la disparition des quotas. Avec des conséquences jusque dans les pays sucriers africains.

La betterave sucrière a raffolé des pluies estivales, les rendements de sucre seront record dans l’Union européenne (avec une production 2014-2015 de 18,4 millions de tonnes selon l’Organisation internationale du sucre, soit 1,5 million de tonnes de plus que l’an dernier). Et les acheteurs de sucre le savent : les chocolatiers ou les fabricants de soda ne se précipitent pas pour acquérir leur ingrédient. Du coup les prix du sucre en Europe s’effondrent littéralement. La tonne de sucre vaut presque deux fois moins qu’en janvier. On dirait une répétition générale de 2017, quand il n’y aura plus de quotas, et que l’Europe pourra produire du sucre sans limites.»

Pour écouter ce podcast de rfi, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Radio: Déprime des prix du sucre en Europe, trois ans avant la fin des quotas

Radio: Fragilisés, les géants du négoce et du sucre font alliance

31 Mar

radioSur la radio rfi, le 31.03.2014, Claire Fages nous explique l’alliance des géants du négoce et du sucre pour se préparer à l’avenir.

«Le géant américain du négoce Cargill s’allie au Brésilien Copersucar, le numéro un mondial du sucre.

Quand deux géants blessés se soutiennent mutuellement… C’est un peu ce qui est à l’oeuvre entre Cargill, le champion américain des matières premières, et Copersucar, le géant brésilien du sucre. Cargill et Copersucar viennent d’annoncer qu’ils formaient une co-entreprise du sucre qui sera basée à Genève, de quoi leur permettre de dominer le marché mondial de l’édulcorant. Cargill fut déjà le leader du commerce du sucre autrefois. C’était avant l’arrivée d’une floppée de nouveaux acteurs, dont Wilmar, Olam et plus récemment même Toyota, détaille Alexandre Valenza-Troubat de Marex Commodities.»

Pour écouter ce podcast de rfi, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Radio: Fragilisés, les géants du négoce et du sucre font alliance

Radio: L’Inde veut exporter son sucre sur un marché mondial déjà saturé

12 Jan

radioSur la radio rfi, le 12.01.2014, Claire Fages nous explique l’entrée de l’Inde sur le marché mondial du sucre déjà saturé.

«L’Inde va subventionner les exportations de sucre pour assurer un revenu aux paysans. Décidément, le marché mondial du sucre déborde.

Le sucre de l’Inde va bientôt se déverser sur le marché mondial, ce qui risque d’aggraver encore le déclin des cours mondiaux. L’Inde n’a pas l’habitude d’exporter du sucre. Généralement, la production nationale, pourtant deuxième récolte au monde, a plutôt du mal à contenter les Indiens, premiers consommateurs de sucre de la planète. Mais depuis deux ans, la mousson fait des merveilles dans les champs de canne de l’Uttar Pradesh : la production indienne de sucre a dépassé 25 millions de tonnes deux années de rang, c’est bien plus que les besoins des Indiens. Avec un stock de près de 9 millions de tonnes de sucre cumulées, le marché indien est saturé, les prix indiens du sucre raffiné se sont du coup effondrés et, avec eux, les marges de l’industrie du raffinage. Car ces raffineurs indiens achètent la canne à sucre aux paysans à un prix fixé à l’avance par chacun des Etats. Au bout du compte, l’industrie sucrière indienne est endettée vis-à-vis des paysans, elle ne leur a versé que la moitié de leur dû depuis octobre 2012.»

Pour écouter ce podcast de rfi, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Radio: L’Inde veut exporter son sucre sur un marché mondial déjà saturé