Tag Archives: Sainte Emilie

Communiqué de Cristal Union: Betteraves durables : des résultats 2015 de haut niveau reconnus par SAI PLATFORM

18 Mai

logo Cristal UnionCristal Union vient de diffuser un communiqué de presse ce jour, le 18.05.2016, sur la qualité des betteraves durables de 2015.

La démarche globale de durabilité agricole de CRISTAL UNION, « CRISTAL VISION, Smart Sugar Beet », lancée en 2015, a été :

  •  déployée chez 100% des coopérateurs,
  •  reconnue compatible avec le Farm Sustainability Assessment 2.0 de SAI (Sustainable Agriculture Initiative) PLATFORM,
  •  mise en place selon la méthodologie de l’implementation framework 1.0 de SAI, avec notamment des audits terrains réalisés sur les exploitations agricoles de planteurs tirés au sort par un organisme indépendant (100 audits /an), et
  • contrôlée et validée par un audit système et terrain réalisé par un organisme tiers indépendant.

Ces différentes étapes permettent aujourd’hui à CRISTAL UNION de publier ses résultats de durabilité agricole validés par des audits aléatoires. Ces résultats concernent la totalité des betteraves cultivées par les 9300 planteurs de la coopérative.

Pour l’exercice 2015-2016, 64% des planteurs de CRISTAL UNION obtiennent un score égal ou supérieur au niveau FSA SILVER et 27% atteignent le niveau d’excellence FSA GOLD.

Ces scores de haut niveau traduisent l’engagement mutuel de la coopérative CRISTAL UNION et de ses planteurs en faveur d’une culture de la betterave sucrière toujours plus performante et durable.

Revue de presse de l’industrie sucrière: SADA – S11

21 Mar

presse 2014Au sommaire de la revue de presse de l’industrie sucrière de cette semaine, du 14.03 au 20.03.2016:

1. Actualités des groupes et sucreries en métropole:

Page 2 : L’Europe va-t-elle manquer de sucre ?

Page 4 : Tereos se prépare à la fin des quotas sucriers européens fin 2017

Page 6 : Cristal-Union : Un bilan financier satisfaisant dans un contexte difficile

Page 7 : Sainte Emilie – Pénurie de sucre: «rien d’alarmant pour 2016»

Page 9 : Roye – Industrie betteravière : La fin des quotas crée des emplois

2. Actualités de la campagne sucrière dans les DOM/TOM:

Page 11 : Guadeloupe: campagne sucrière, l’usine de Marie-Galante prévoit une production en baisse

3. Actualités de l’industrie sucrière à l’étranger:

Communiqué de Cristal Union: Rapport RSE 2014-2015 de Cristal Union

11 Mar

logo Cristal UnionCristal Union vient de diffuser un communiqué de presse ce jour, le 11.03.2016, sur son rapport RSE 2014-2015.

Ci-dessous, le début de l’édito de Xavier Astolfi, Directeur Général Adjoint et Michel Mangion, Directeur Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE).

En 2015, Cristal Union a déployé sa démarche de Responsa- bilité Sociétale d’Entreprise (RSE) au sein de son organisation et vis-à-vis de ses parties prenantes. La RSE imprègne forte- ment la politique du Groupe : elle s’inscrit en filigrane de plu- sieurs actions emblématiques, lancées l’an passé, comme le référentiel agricole interne CRISTAL VISION smart sugar beet, le code de conduite, ou encore la démarche d’excellence col- laborative Ensemble vers l’Excellence.

Cristal Union a plus que jamais l’ambition d’accompagner le développement de ses clients, en les écoutant encore davan- tage. Tel est le sens de la démarche « Impulse » mise en œuvre en 2015 par CristalCo, sa filiale commerciale.

En 2015, les principaux résultats chiffrés dépassent nos ob- jectifs cibles initiaux, notamment en matière d’économie d’énergie, de réduction d’émissions de carbone et de consom- mation d’eau. Nous avons donc décidé de poursuivre et dyna- miser notre démarche. Nous avons révisé nos objectifs 2020 à la hausse et y avons ajouté des objectifs complémentaires.

Les parties prenantes de Cristal Union estiment que l’approche RSE du Groupe est rigoureuse, exhaustive et proactive. Preuve en sont les retours positifs de nos clients, les récompenses reçues, l’évolution tangible des résultats d’évaluations pro- fessionnelles, ou les sollicitations de plus en plus fréquentes à contribuer au débat public, par exemple à l’occasion de la COP 21.

La RSE est depuis l’origine inscrite dans l’ADN du Groupe, et nous sommes déterminés à rester parmi les leaders euro- péens de notre secteur en matière de développement durable.

Communiqué de Cristal Union: Rapport d’activité 2014-2015 de Cristal Union

11 Mar

logo Cristal UnionCristal Union vient de diffuser un communiqué de presse ce jour, le 11.03.2016, sur son rapport d’activité 2014-2015.

Ci-dessous, le début de l’édito d’Olivier de Bohan, Président de Cristal Union.

La publication du rapport initié par le Ministre de l’Agriculture, intitulé « Quelle ambition pour la filière betterave-sucre française dans la perspective de la fin des quotas européens ? » marque un tournant dans la préparation de l’après-quota.

Rendu public en septembre dernier, ce rapport apporte, à la différence d’autres études sur le sujet, un éclairage factuel et réaliste sur le contexte post 2017. Il souligne que la suppression des quotas constitue une réforme majeure qui va avoir pour conséquence de donner aux industriels sucriers plus de liberté dans la définition de leur stratégie et, en conséquence, plus de responsabilités vis-à-vis de leur amont agricole comme de leur aval. Qu’est-ce que cela signifie ?

Plus de responsabilités vis-à-vis de nos coopérateurs

Certains de nos coopérateurs se posent des questions concernant leurs droits de livraisons après la fin du régime des quotas, et la rémunération des betteraves avec la disparition du prix minimum de la betterave. Je réponds tout de suite que la Coopérative continuera à valoriser au mieux les ap- ports de ses adhérents. Dans ce domaine, CRISTAL UNION a toujours su faire : les ristournes proposées à notre Assemblée Générale 2016 en sont une nouvelle preuve. CRISTAL UNION contractualise plus de betteraves que son quota sucre et valorise les betteraves au-delà du prix minimum augmenté du supplément de l’article 31.

Ces préoccupations sont légitimes. Pour y répondre, rappelons les fondamentaux : dans une coopérative, l’associé coopéra- teur, de par sa double qualité d’associé et d’apporteur, est à la fois planteur et fabricant. L’associé coopérateur ne sera pas impacté par la fin des droits de livraisons puisqu’il conserve son engagement d’activité avec sa coopérative qui est le prolongement de son exploitation.

Cette spécificité juridique de la coopérative agricole a été consacrée, tant au niveau européen avec le règlement OCM unique de 2013, qu’en France, par la loi d’avenir pour l’agriculture de 2014.

Une fois de plus, je soutiens que la rémunération de l’associé coopérateur relève de la compétence souveraine du Conseil d’Administration en lien avec les Conseils de Section, et de l’Assemblée Générale de la coopérative. Le Conseil d’Administration définit les modalités de détermination et de paiement du prix des apports de betteraves ; c’est notre rôle, c’est notre volonté, nous nous y engageons.

Les grands principes de fixation des prix resteront transparents vis-à-vis des associés coopérateurs puisqu’ils seront inclus dans le règlement intérieur de la coopérative. L’enjeu sera toujours de garantir le mieux possible la stabilité du revenu de l’associé coopérateur, de manière à atténuer les fluctuations des marchés car nous allons être confrontés à une plus grande volatilité des cours.

En outre, j’ajouterai une autre spécificité de la coopérative, qui est sa responsabilité territoriale. La coopérative s’insère dans son territoire et pour notre part, nous avons toujours attaché une grande importance à la pérennité de la production dans les régions betteravières dites excentrées.

La fin du régime des quotas aura bien sûr un impact sur les relations interprofessionnelles. Comme je viens de l’indiquer, la définition des modalités de détermination et de paiement du prix des apports de betteraves est du seul ressort du Conseil d’Administration dans une coopérative.

Communiqué de Cristal Union: Communiqué post AG de Cristal Union

11 Mar

logo Cristal UnionCristal Union vient de publier ce jour, le 11.03.2016, un communiqué sur le résumé de son Assemblée Générale.

Cristal Union mène une politique forte de valorisation des betteraves, avec la meilleure rémunération ces dernières années

Sommaire de ce communiqué:

  • Bâti sur des fondations solides, Cristal Union sera un acteur clé lors de la reprise des marchés
  • Le Groupe affiche une rentabilité maintenue et une situation financière saine…
  • …et une structure financière solide
  • Des développements créateurs de valeur pour l’après quota dans une recherche permanente de partenariats de haut niveau
  • Des témoignages « en direct live » des partenariats importants du Groupe
  • Confiant en l’avenir, le Groupe a tous les atouts nécessaires pour assurer son développement

Pour lire l’intégralité de ce communiqué, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Communiqué de Cristal Union: Communiqué post AG de Cristal Union

Communiqué de Cristal Union: Cristal Union affiche une performance financière satisfaisante dans un environnement très dégradé

8 Mar

logo Cristal UnionCristal Union vient de publier ce jour, le 08.03.2016, un communiqué sur ses performances financières.

  • Une rentabilité maintenue et une situation financière saine
  • Tous les atouts pour préparer l’après-quota
  • Une année 2015 marquée par de nombreux projets de développement

Le chiffre d’affaires a atteint 1 669 millions d’euros sur l’exercice clos en septembre dernier, une performance très satisfaisante compte tenu de la forte baisse des prix et des conditions de marché difficiles. Sur cette période le Groupe a produit 1,5 million de tonnes de sucre, en hausse de 10,2%, 364 000 de pellets (pulpes de betterave et de luzerne) et 5,8 millions d’hectolitres d’alcool et de bioéthanol, soit une hausse de 3,8%.

L’excédent brut d’exploitation est ressorti à 124 millions d’euros et le résultat net s’élève à 43,8 millions d’euros après versement des compléments de prix pour un montant global de 31 millions d’euros. Si le résultat net, après distributions, affiche une baisse assez marquée par rapport à l’exercice précédent, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une performance financière remarquable étant donné le contexte d’ensemble très dégradé.

Durant cet exercice, le Groupe a poursuivi ses efforts d’investissement notamment dans son outil de production. Ainsi, 97 millions d’euros ont été investis dans différents projets de modernisation et d’amélioration de la performance énergétique et productive. Au total, le Groupe a investi près de 300 millions d’euros au cours des trois derniers exercices.

La dette financière du Groupe est stable au 30 septembre 2015. Quant à la dette nette combinée, même si elle progresse à 477 millions d’euros à fin septembre, elle permet d’afficher un ratio de gearing (ratio endettement/fonds propres) de 0,4x, niveau qui traduit une gestion financière prudente et qui reste particulièrement confortable pour une industrie lourde comme la sucrerie.

Pour lire la suite de ce communiqué, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Communiqué de Cristal Union: Cristal Union affiche une performance financière satisfaisante dans un environnement très dégradé

Communiqué de Cristal Union: L’optimisme d’un Groupe peu endetté et confiant en l’avenir

10 Fév

logo Cristal UnionCristal Union vient de publier ce jour, le 10.02.2016, un communiqué sur l’optimisme du groupe et confiant pour l’avenir.

Le Groupe Cristal Union vient de terminer ses différentes assemblées générales de section et de coopérative qui sont des temps forts dans la vie du Groupe et représentent des espaces privilégiés de proximité et d’échanges avec les coopérateurs.

Les informations délivrées lors de ces réunions ont reçu un accueil favorable de la part des coopérateurs du Groupe venus nombreux y assister.

Dans un contexte agricole pour le moins morose, quels sont les principaux messages à retenir à l’issue de ces réunions, dans la perspective de l’après-quota de 2017 ? Quelles perspectives de développement pour les planteurs de betterave du Groupe dans un environnement de marché plus compétitif et volatile, néanmoins en hausse sensible ces derniers mois ?

  • Une augmentation des surfaces de betteraves de 20% dans un premier temps ;
  • Des outils industriels performants permettant un allongement des durées de campagne actuelles de 20 jours en moyenne ;
  • Un prix pivot envisagé de 27 euros à la tonne de betteraves.

Fier de ses racines coopératives, de son histoire, de sa culture et de son évolution depuis 15 ans,  Cristal Union peut se prévaloir d’avantages concurrentiels importants : des coûts de revient agricoles et industriels bas par rapport aux autres groupes sucriers européens, une plus forte productivité à l’hectare et une situation financière forte.

Pour lire la suite de ce communiqué, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Communiqué de Cristal Union: L’optimisme d’un Groupe peu endetté et confiant en l’avenir

Communiqué de Cristal Union: Cristal Union dément formellement tout accord de rapprochement avec le Groupe allemand Nordzucker

3 Fév

logo Cristal UnionCristal Union vient de publier ce jour, le 03.02.2016, un communiqué pour démentir les informations de la presse sur un rapprochement avec le groupe allemand Nordzücker.

Contrairement aux rumeurs parues dans la presse ce jour, Cristal Union, Groupe coopératif agro-industriel et 5ème sucrier européen, dément formellement tout accord de rapprochement avec le groupe allemand Nordzucker.

Pour lire la suite de ce communiqué, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Communiqué de Cristal Union: Cristal Union dément formellement tout accord de rapprochement avec le Groupe allemand Nordzucker

Revue de presse de l’industrie sucrière: SADA – S51

21 Déc

presse 2014Au sommaire de la revue de presse de l’industrie sucrière de cette semaine, du 14.12 au 20.12.2015:

1. Actualités de la betterave sucrière:

Page 2 : Betteraves, comment la fin des quotas est préparée

2. Actualités des sucreries et des groupes sucriers:

Page 4 : Sainte Emilie : Betteraves mieux transportées, croissance et tranquillité améliorées

Page 7 : Global Bioenergies : 40 jours d’avance dans l’installation de l’unité centrale du démonstrateur de Leuna

Page 9 : Tereos et Scania présentent un bus roulant avec du carburant issu de végétaux

Page 10 : Boiry-Sainte-Rictrude : Marc Leleu, nouveau président délégué de l’Association miss Sucre

3. Actualités de la campagne sucrière dans les DOM/TOM:

Page 11 : Ile de la Réunion : Fin de la campagne sucrière dans le Sud de l’île

Page 12 : Ile de la Réunion : 1,87 million de tonnes de cannes broyées en 2015

4. Actualités de l’industrie sucrière à l’étranger:

Page 14 : Algérie: Inauguration d’une raffinerie de sucre dans le cadre d’un partenariat algéro-français

Page 15 : Belgique : L’ancienne sucrerie de Brugelette rachetée !

5. Actualités du charbon à coke:

Page 16 : Afrique du sud : chemin balisé pour la fusion de Coal of Africa et Universal Coal

Page 18 : Charbon : la consommation mondiale va ralentir fortement d’ici à 2020

Pour lire la revue de presse de l’industrie sucrière, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Revue de presse de l’industrie sucrière: SADA – S51

Communiqué de Cristal Union: Démarrage de la raffinerie d’Ouled Moussa en Algérie

8 Déc

logo Cristal UnionCristal Union vient de publier ce jour, le 08.12.2015, un communiqué sur le démarrage de sa raffinerie en Algérie.

« La raffinerie d’Ouled Moussa, une porte vers l’Afrique pour Cristal Union « 

Après une première phase de tests industriels réussie, la raffinerie d’Ouled Moussa, située à environ 30 kms d’Alger, est entrée en production. Cette raffinerie ultramoderne est co-détenue par le Groupe Cristal Union, Groupe coopératif agro-industriel représentant environ 40% de la production betteravière Française et 4èmesucrier européen et le Groupe alimentaire algérien LaBelle.

La construction de la raffinerie, a nécessité un investissement d’environ 150 millions d’euros de la part de la joint-venture créée entre la société LaBelle et Cristal Union, dont Cristal Union, au travers de sa filiale Cristal Raffinage est actionnaire à hauteur de 35%.

Pour lire la suite de ce communiqué, cliquer sur l’image ou sur ce lien SADA: Communiqué de Cristal Union: Démarrage de la raffinerie d’Ouled Moussa en Algérie